• archives 2016
  • archives 2015
  • archives 2014
  • archives 2013
  • archives 2012

vitrines sur l'art

VITRINES SUR L'ART
Galerie Lafayette Strasbourg 
rue des Franc- Bourgeois 
Du 5 au 30 juillet 2016
Philippe RAMETTE / MAMCS, Naji KAMOUCHE / Frac Alsace, Célie FALIERES / CEAAC.
18 institutions, 19 artistes, 5 villes


« Vitrines sur l'art » aux Galeries Lafayette 18 institutions, 19 artistes, 22 vitrines au cœur de vos villes ! Pour la 8e année consécutive, les Galeries Lafayette présentent l’événement « Vitrines sur l’Art » dans cinq villes de France - Bordeaux, Marseille, Nantes, Strasbourg et Toulouse. Au total, 18 institutions culturelles et musées sont invités à investir les vitrines de ces magasins. Pour cette nouvelle édition, en écho à leur propre programmation, chacune des institutions s’associe à un artiste français ou international qui présente une œuvre ou une installation inédite pour leurs vitrines. Avec « Vitrines sur l’Art », les Galeries Lafayette affirment à nouveau leur rôle de médiateur entre l’art, la création et le grand public. Grâce aux oeuvres des 19 artistes représentés, les vitrines des Galeries Lafayette proposeront une vision panoramique de l’offre culturelle de ces cinq villes.

Naji Kamouche investira une vitrine des Galeries Lafayette Strasbourg dans le cadre de l'événement « Vitrines sur l’art ». Cette invitation fait écho à la présentation de son œuvre issue de la collection du Frac Alsace au musée Bartholdi de Colmar pour l'exposition « En garde, l'art s'engage! ».

Le Frac Alsace présente Naji Kamouche
Naji Kamouche met en forme la vie pour la faire passer du singulier d’une biographie à l’universel d’une œuvre. Il transforme les objets du monde en charge affective pour en faire des condensateurs d’énergie. Avec un art subtil, il sait marier le tragique de la vie avec l’impérieuse nécessité de défier le présent, pour l’ouvrir au futur. Pour l’occasion, l'artiste mulhousien propose de réinterpréter une œuvre qu’il a conçue en 2008 à l’occasion de « Play time », 7e édition du Parcours Saint-Germain, pour la Chapelle de l’École supérieure des Beaux-Arts de Paris. Réalisée à partir de tapis, sac de frappe et gants de boxe, cette œuvre s’inscrit dans le prolongement de Caresser l’errance d’un pas oublié (2005), issue de la collection du Frac et actuellement présentée à Colmar. A partir de tapis, tels qu’on en trouve dans les intérieurs arabes, symboles pour lui d’enfance, de maison, d’intériorité, il réinvente des formes familières pour leur donner une charge de mémoire et de poésie. Son œuvre, À bas les cieux (2008/2016), sera présentée aux côtés des projets de Philippe Ramette et de Célie Falières, à l'invitation respectivement du MAMCS et du CEAAC à Strasbourg.
(en savoir +)

affiche exposition à l'ombre d'éros, la vie, l'amour, la mort au monastère royal de brou

A l'ombre d'Eros, la vie , l'amour, la mort
Monastère Royal de Brou
du 20 juin 2015 au 4 janvier 2016

Commissariat scientifique :
Marie Deparis-Yafil, commissaire d'exposition et critique d'art indépendante
Commissariat :
Magali Briat-Philippe, conservateur du patrimoine, responsable du service des patrimoines, Monastère royal de Brou
Exposition collective d’art contemporain : peinture, sculpture, installation, photographie, vidéo, performance, art textile, art environnemental
L’exposition s’enracine dans l’histoire du monastère royal de Brou, monument funéraire, mais aussi preuve d’amour au-delà de la mort.
Il incarne comme jamais Éros et Thanatos, ces
deux mouvement essentiels de notre vie et de l'histoire de l'humanité, à la fois opposés et complémentaires.
Ces questions universelles, présentes dans toute l'histoire de l'art, sont revisitées à la lumière de notre modernité par 50 artistes contemporains. Par leur intermédiaire, le visiteur est invité à un récit initiatique, le conduisant de la naissance à l'amour, qu'il soit conjugal, amical, filial ou universel, de la maturité à la mort,

qu'elle soit due à la vieillesse, la maladie, la guerre, vers l'espoir d'une possible résurrection.
L'exposition, co-produite par la Ville de Bourg-en-Bresse et le Centre des monuments nationaux, avec l'aide de l'État, du Conseil Départemental de l'Ain et de la Région Rhône-Alpes, est labelisée Résonance de la Biennale d'art contemporain de Lyon 2015.

artistes présentés // Marina Abramovic, Gregory Abou, Pilar Albarracin, Ghada Amer, Thierry Arensma, Lola B Deswarte, Gilles Barbier, Raed Bawayah, Ghyslain Bertholon, Louise Bourgeois, Dinos & Jake Chapman, Arnaud Cohen, John Coplans, Nathalie Déposé, Jessy Deshais, Laurent Esquerré, Tarik Essalhi, Dimitri Fagbohoun, mounir fatmi, Régis Figarol, Nan Goldin, Susanna Hesselberg, Naji Kamouche, Sylvie Kaptur-Gintz, Majida Khattari, Sandra Krasker, Estelle Lagarde, Christophe Lambert, Julie Legrand, Myriam Mechita, Jan Van Oost, Joël Paubel, Laurent Pernot, Piet.So & Peter Keene, Marie- Hélène Richard, Mathilde Roussel, Werner Reiterer, Mathilde Roussel, Lionel Sabatté, Richard Serra, Michaela Spiegel, Mai Tabakian, Stéphane Thidet, Yveline Tropéa, Alex Van Gelder, Kamel Yahiaoui, Zevs, Brigitte Zieger.


 

Exposition mucem

Les lieux saints partagés

Commissariat scientifique : Dionighi d’Albera, Manoël Pénicaud Co-commissariat Mucem : Isabelle Marquette

Mucem Marseille du 29 avril au 31 août 2015

La question des identités religieuses est l’une des plus sensibles parmi celles qui se posent au « vivre ensemble » en Méditerranée. De ce point de vue, la mer Intérieure semble être l’espace de la séparation et du conflit.
A chacun son Dieu, ses écritures, ses saints. Les échanges se déclinent au pire sous la forme de guerre de religions et de choc des civilisations, au mieux sous celle de dialogues érudits, laborieux et souvent stériles.
Un phénomène religieux peu connu du grand public mais très présent en Méditerranée est porté à la connaissance des visiteurs du MuCEM : les lieux saints partagés par des fidèles de religions différentes.

Fruit de plusieurs années de recherches scientifiques conduites au sein du CNRS et de l’Université d’Aix-Marseille, l'exposition pose un regard différent sur les comportements religieux des populations méditerranéennes et mettra en évidence l’un des phénomènes les plus intéressants (et aussi parmi les plus méconnus) de la région, à savoir le partage, l’échange entre communautés religieuses.

Elle focalisera son attention sur des situations de contact dans lesquelles des lieux et des figures de la sainteté mettent en communication des traditions distinctes. Sans tomber dans la rhétorique creuse du « dialogue des cultures et des religions », il semble important, au milieu des débats concernant le choc des civilisations, de montrer que la distanciation et la détestation de l’autre ne sont pas des modalités nécessaires de l’interaction entre les religions en Méditerranée.

«Même si les dogmes des trois religions monothéistes semblent incompatibles, elles partagent en réalité des figures bibliques, des saints et des lieux. »

L’objectif principal de l’exposition est de faire connaître à un large public ces phénomènes méconnus qui concernent pourtant, hier comme aujourd’hui, des millions de personnes autour de la Méditerranée. En faisant découvrir des lieux, des figures et des pratiques, l’exposition est conçue comme une invitation à parcourir cette Méditerranée inédite.

Pour faire face à la montée des fondamentalismes et des théologies exclusivistes, il faut de nouvelles clés pour comprendre au mieux la complexité des échanges entre religions méditerranéennes. C’est ce que l’exposition souhaite offrir à ses visiteurs.
(en savoir plus)

 

Dossier de presse de l'exposition

 


 

tirage éternel installation naji kamouche 2014
Tirage éternel 2014 Courtesy : School Gallery & Naji Kamouche

Paris Art Fair // Scholl gallery // Olivier Castaing

exposition du 26 au 29 mars 2015

Les artistes / Cécile Le Talec- Marie Orensanz- Jacob et Mac Farlane - Sacha Goldberger - Naji Kamouche -Nicolas Dhervillers - Patrick Cornillet - Joackim Eneroth -Susanna Hesselberg - Ghislain Bertholon - Pascal Bauer ... (+ d'info)







 


EXPOSITION LE JE EST UNE ARME de naji kamouche

Le je est une arme - espace d'art contemporain André Malraux
exposition
du 25 janvier
au 23 mars 2014

Une exposition de Naji Kamouche
Espace d’Art Contemporain
André Malraux
4 rue Rapp
68000 COLMAR
03 89 20 67 59
adm. 03 89 24 28 73
télécopie 03 89 23 41 22
artsplastiques@ville-colmar.com
(
+ d'info)
dossier de presse en PDF




ddessins paris contempory

SCHOOL GALLERY Paris / Olivier CASTAING participe au salon de dessins contemporains DDESSIN {14} et présente les œuvres des artistes Emilie Benoist, Ghyslain Bertholon, Naji Kamouche, Cécile Le Talec, Raphaël Tachdjian et Yveline Tropéa - Stand B1-1 

DDESSIN{14} du 28 au 30 mars 
Atelier Richelieu 60, rue de Richelieu - Paris 2ème
 (+ d'info)


quoi de neuf ? arthotheque de caen
Quoi de neuf ? Acquisitions récentes

17 janvier - 29 mars 2014

Présentation des acquisitions récentes de L'Artothèque.

Dominique Bailly / Léo Dorfner / Romuald Dumas-Jandolo / JEAN LAIN / Léa Lebricomte / Naji Kamouche / Olivier Leroi / Jérémy Liron / Maude Maris / Annette Messager / Françoise Pétrovitch / Assan Smati / Maxime Touratier

Arthothèque de Caen (+ d'info)

affiche 30 ans frac alsace

Dans le cadre des 30 ans des Frac, le Frac Alsace et ses partenaires vous donnent rendez-vous à la rentrée pour l'exposition en 4 volets "Pièces Montrées - Frac Alsace, 30 ans de collection" :

Au Musée d’Art moderne et contemporain de la Ville de Strasbourg « Formes et Forces » - Commissaire invité : Raphaël Zarka
Du 5 octobre 2013 au 9 février 2014
Vernissage : vendredi 4 octobre à 18h30

Au Frac Alsace à Sélestat « Incubus » - Commissaire invité : Raphaël Zarka
Du 6 octobre 2013 au 23 février 2014
Vernissage : samedi 5 octobre à 11h

Au Musée Historique / Chapelle des Annonciades à Haguenau « Chaud, froid, sec et humide
Du 12 octobre 2013 au 9 février 2014
Vernissage : vendredi 11 octobre à 18h30

A la Fondation Fernet-Branca à Saint-Louis « La collection impossible»
Commissaire invité : Roland Recht
Du 20 octobre 2013 au 23 mars 2014
Vernissage : samedi 19 octobre à 17h

Dossier de presse en pdf

Fondation Fernet-Branca / Saint-Louis
« La Collection Impossible »

Commissaire invité : Roland Recht
Du 20 octobre 2013 au 23 mars 2014

Les vastes espaces de la Fondation Fernet-Branca à Saint-Louis donnent l’opportunité à Roland Recht, accompagné d’Olivier Grasser, d’effectuer une large sélection d’œuvres, et notamment des installations rarement présentées, qui trouvent là des espaces à leur mesure. Une logique de choix s’appuyant autant sur des contrastes que sur des filiations, formelles ou de sens, confronte des œuvres exceptionnellement exposées ensemble. 

En écho à la dynamique de recherche qui fonde une collection de Frac, un parcours est dessiné dans l’exposition à partir de la notion de projet et de prospective. On y voit se dessiner une recherche formelle, et en particulier architecturale, mais aussi une affirmation par les artistes de notre époque de ce qui pourrait être une forme d’humanisme contemporain.
(en savoir +)


made in china - installation de naji kamoucheLa galerie Perpétuel invite Naji Kamouche
exposition du 10 avril au 16 mai 2014

vernissage le jeudi 10 avril à 19 h

Oppenheimer Strasse 39,
60594 Francfort-sur-le Main

www.perpetuel.net


(no)s drawings school gallery

No(s) Drawings 
Group Show
18 mars > 5 avril 2014
school gallery

L’exposition No(s) drawings  réunit treize artistes.  Tour à tour chargé de sens, d’émotions, spontanés, rugueux ou tout en entrelacs, jetés ou minutieux, noir et blanc ou en couleur, en matière, en relief ou en texture … autant de pratiques réunies dans cette exposition en forme de cabinet de collectionneur.
avec Emilie Benoist - Ghyslain Bertholon – Léo Chiachio & Daniel Giannone - Cécile Le Talec - Naji Kamouche - Marie Orensanz - Raphaël Tachdjian – Yveline Tropéa - Julio Villani (+ d'info)

odeur des mots - naji kamouche

Naji Kamouche
Dilemme
Installations, dessins, sculptures

24 janvier > 9 mars 2013 
Prolongation jusqu'au 16 mars 2013

Dilemme est la troisième exposition personnelle de Naji Kamouche. Elle marque le cinquième anniversaire de la School Gallery et témoigne de la collaboration rapprochée entre l’artiste et son galeriste Olivier Castaing.

Dilemme choisit l’angoisse kafkaïenne et trace les contours d’un monde qui aurait perdu son âme. La plupart des œuvres rassemblées dans l’exposition ont été créées lors d’une résidence d’artiste à Sainte-Marie-aux-Mines en collaboration avec le Frac Alsace, en 2012. C’est dans cette petite commune française du Haut-Rhin, autrefois bastion d’une industrie textile prospère de haute qualité mais aujourd’hui désertée et tombée en déshérence, que Naji Kamouche a prolongé ses réflexions autour de l’homme égaré, de l’homme qui dort, qui tue, qui meurt, qui exploite et qui rêve, encore.

Les hommes ont la passion de la guerre. Et il y a toujours quelque chose, quelqu’un à défendre. Un dieu, un territoire, un honneur, une idée même. Alors, ils attaquent les hommes, ils détruisent, réduisent à rien, l’autre, le prochain. Ils assassinent, brûlent et se mêlent au sang, au pouvoir, aux hurlements. Des balles, dans le cœur, en pleine tête. Il y en a des martyrs, des peaux trouées, de plus en plus, éparpillés. Des cendres. Partout, il y en a. Naji Kamouche le dit, le montre par des images qui frappent la vie et frôlent la mort, des points limites, en somme. 

Il allume la mèche et trois fusils à pompe, trois néons qui brillent autant qu’une enseigne de supermarché ou de sex shop. Et en dessous des armes, des douilles dorées s’entassent, débordent, se déversent dans une auge. Garde manger de bêtes insatiables. Les balles, par milliers, forment presque idiotes, une montagne d’agonie, un charnier froid et métallique.

Dossier de presse en PDF


 

No(s) Drawings
Group Show
21 mars > 27 avril 2013

Dominique Bailly - Emilie Benoist - Ghyslain Bertholon – Léo Chiachio & Daniel Giannone Naji Kamouche - Cécile Le Talec – Marie Orensanz - Raphaël Tachdjian – Julio Villani

Invités Pierre Desfons - Catherine Viollet (+ d'info)


 

Erstein
Espace culturel de l'Etappenstall
A chacun son rêve!

Alice Anderson, Pierre Ardouvin, Carole Benzaken, Krassimira Drenska, David Gelot, Naji Kamouche, Barbara Kruger, Daniel Schlier, Petra Werlé
14.01 - 24.02.13 
Vernissage : vendredi 18.01.13 à 19h

Qu’il s’agisse de peinture, de photographie, de vidéo, de sculpture ou d’installation, les œuvres présentées dans cette exposition sont comme des déclencheurs d’imaginaire, elles nous emmènent en voyage dans nos pensées. Une opération réalisée pour sensibiliser le public à la diversité de l’art contemporain, sur le thème du rêve, de l’œuvre d’art, du voyage ou de l’illusion, fil rouge de la saison culturelle de l’Etappenstall.



Si l’Art de la Parure m’était conté ... 
Group Show    
Château du Rivau
30 mars > 11 novembre 2013 

memoire assassinee- naji kamouche

Avec Théo Mercier, Sylvie Fleury, Jan Fabre, Naji Kamouche, Ghyslain Bertholon, Michaela Spiegel, Julio Villani,  ... plus de 20 plasticiens contemporains, l’exposition "Si l’Art de la Parure m’était conté" entraine les visiteurs dans une promenade jubi- latoire donnant les clés d’une lecture renouvelée de la parure qu’elle soit de fête, de tradition, de séduction ou symbole de pouvoir !

Peau d’ours en bolduc, sirène de lavabo ... : quand les parures d’aujourd’hui se confrontent et s’inspirent de celles d’hier... 

Armures, armes, vêtements de chasse, coiffures d’apparat sont les références en matière de parure masculine.

Mémoire assassinée, la cotte de mailles de Naji Kamouche, par son titre comme par sa composition formelle, l’oeuvre semble répondre à une nécessité intimement ressentie : faire allusion, par l’objet à la présence-absence du corps et donner forme à un questionnement sur le quotidien !

Michaela Spiegel, artiste viennoise, explore depuis plus de 20 ans les multiples et complexes facettes de la condition féminine au travers de peintures, collages, photomontages. Au Rivau, ses assiettes à décor de femmes ANNO REX IE révèlent la difficulté de se plaire à soi-même et interroge sur la femme et son rapport à son image.

Dominique Bailly utilise les plumes et les perles pour faire de sa Capeline une coiffe chatoyante, mais naturelle. L’hybridation de la parure habituelle de l’oiseau avec un objet usuel revendique l’appartenance à la nature .

Au Rivau, les artistes photographes ont aussi réinterprétés l’art de la parure. Pierre Joseph réactive les figures légendaires des châteaux parées de toilettes de princesse. Pour la scandinave 
Susanna Hesselberg (+ d'info)

 

 


Exposition présentée en parallèle de l’exposition de photos Quand le tout Erstein se faisait photographier ! (14 janvier - 20 juin 2013)

Dossier de presse en PDF

naji kamouche au lieu d'art et culture /lac

L’exposition de Naji Kamouche "L'ailleurs Rêvé" du 30 mars au 20 avril 2012 Lieu d'Art et de Culture / LAC Sainte Marie-aux-Mine. (avec le Frac Alsace)
fait suite à une résidence de l’artiste au sein de la Cité Scolaire de Sainte-Marie-aux-Mines, du 30 janvier au 23 mars 2012. L’accueil de Naji Kamouche constitue le second projet de résidence engagé entre le Lycée Polyvalent Louise-Weiss, à Sainte-Marie-aux-Mines, et le Frac Alsace. (+ d'info)

Cette résidence a été menée en partenariat avec la DRAC Alsace et l’Académie de Strasbourg, et a bénéficié du soutien financier du GIP-ACMISA.

Résidence puis exposition constituent un développement singulier du partenariat que le LAC et le Frac Alsace ont engagé depuis quatre années à partir des œuvres de la collection du Frac. Au-delà du soutien à la création actuelle, il s’agit pour un tel projet d’intensifier dans la durée et par la richesse du dialogue un important travail de sensibilisation respective, d’une population à un artiste et d’un artiste à un territoire.
Naji Kamouche vit et travaille à Mulhouse. De sculptures en installations, son œuvre s’attache à traduire une expérience du quotidien, quand les pensées intérieures se frottent au monde tel qu’il est. Très impliquée dans  l’interrogation et la définition des territoires, elle traduit des états d’être, des états intimistes, qui interrogent la conscience de soi et la mémoire, mémoire individuelle autant que mémoire collective d’individus qui à la fois partagent et protègent leurs cultures. Les objets que rassemble Naji Kamouche pour ses œuvres sont dotés d’une charge puissante, souvent symbolique, qui les rend porteuses d’une émotion forte, à même de prendre à parti ceux qui les regardent.

Cette résidence à Sainte-Marie-aux-Mines a offert à Naji Kamouche la possibilité de conduire une recherche personnelle, et simultanément de mener un travail régulier de pédagogie artistique avec les élèves de la Cité Scolaire. Son œuvre s’est indiscutablement nourrie du contexte local, de son passé prospère de site industriel dédié au textile, interrogeant sa réalité d’aujourd’hui à l’aune des traces de ce passé dans la ville. Déroulant le fil de « l’ailleurs rêvé », choisi par les enseignants de la Cité scolaire comme thème pédagogique de l’année, les œuvres que Naji Kamouche a spécialement réalisées pour cette exposition tendent un lien singulier entre le Sainte-Marie-aux-Mines d’aujourd’hui, « l’ailleurs rêvé » qu’elle a été et celui que constitue par exemple la Chine aujourd’hui, d’un point de vue économique. Le fil – fil conducteur, fil tissé, fil crocheté... – devient la métaphore d’une interrogation sur le « ici et là-bas », sur la fragilité et le changement comme conditions du vivant.

Olivier Grasser
Directeur du Frac Alsace

article de presse DNA (dernières nouvelles d'Alsace- 3 avril 2012) en PDF


SPRING POP UP School Gallery Paris/Bruxelles du 18 avril au 31 mai 2012 (+ d'info)


 

fond d'art contemporain a l'ecole

une expo pas comme les autres - mai 2012


CHAMBRES D'HÔTES Un été d'art contemporain - EXPOSITION- commissaire Philippe Cyroulnik

avec Cyrille ANDRÉ, Jean-Luc BARI, Thierry BERNARD, Olivier GOURBIÈRE et Naji KAMOUCHE

FORT DU MONT-BART, 29 JUIN > 31 AOÛT 2012
LA DAMASSINE, 30 JUIN > 31 AOÛT 2012


Le fort du Mont-Bart est un ancien casernement militaire du 19ème siècle. Cet édifi ce militaire classé fort d’arrêt ouvre les portes de sa rue centrale, de ses chambrées et de sa poudrière à l’univers de la création artistique actuelle. Chambres d’hôtes est l’occasion d’une lecture originale de cet espace cloisonné, conçu pour se protéger du monde. Ce lieu chargé d’histoire a été conçu pour l’autonomie et le confi nement, par rapport au corps social compte tenu de ses fonctions. Cet été, il se laisse occuper par des oeuvres d’art contemporain. Elles fonctionnent comme autant d’ouvertures dans cette architecture labyrinthique. Le 19, Centre régional d’art contemporain de Montbéliard a invité 5 artistes à y présenter sculptures, installations et vidéos, qui entre autres, interrogent et revisitent notre environnement, notre histoire et notre société. Leur réfl exion porte sur les rapports sociaux, la relation de l’homme à la nature et au bâti, ainsi qu’à leurs avatars dans la société de consommation. Elles questionnent leurs implications dans le paysage. C’est pourquoi les artistes empruntent, synthétisent et souvent montrent à voir les attitudes psychiques, les pratiques collectives et l’usage des objets qui nourrissent notre quotidien. A l’occasion de l’exposition et en collaboration avec Art’air, Association des oeuvres éducatives, un travail artistique réalisé par un groupe jeune public du Pays de Montbéliard est présenté pendant l’exposition. L’artiste Thierry BERNARD a mené un atelier lors de sa résidence au Fort du Mont Bart en avril 2012. À la Damassine, en résonance à l’exposition au Fort du Mont-Bart, Olivier GOURBIÈRE propose une sélection de sculptures. Les manipulations successives que subissent les oeuvres de cet artiste viennent fréquemment abolir la frontière entre nature et culture. Ses sculptures aboutissent en effet à un univers relevant à la fois de l’industriel et de l’organique.


mucho dinero -exposition galerie lafayette marseille

Exposition Luxe(s) 28 juin au 18 août Galerie du 5ème étage des Galeries Lafayette St-Ferréol

Artistes présentés: Richard Baquié, Katia Bourdarel, Thierry Boutonnier, Anne-James Chaton, Sylvain Ciavaldini, Francisco Da Mata, Dieter Detzner, Martine Feipel & Jean Bechameil, Paul-Armand Gette, Naji Kamouche, Delphine Lecamp, Hervé Nahon, Pascal Navarro, Nicolas Henri Muller, Stéphane Protic, Mary Pupet, Emmanuel Regent, Yvan Salomone, Lionel Scoccimaro, Mélanie Terrier et Nicole Tran Ba Vang.

En 2012, Marseille expos et les Galeries Lafayette St-Ferréol s’associent pour la promotion de l’art Contemporain à Marseille, dans la dynamique de Marseille-Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture.

Du juin à décembre, les membres de Marseille expos assureront la programmation du nouvel espace d’exposition du 5ème étage des Galeries Lafayette St-Ferréol, avec trois expositions comme autant de volets d’une histoire inspirée du célèbre triptyque baudelairien « Luxe, calme et volupté ».

La première exposition intitulée « Luxe(s) » présentera le luxe dans tous ses états, autour de propositions riches issues d’une sélection d’artistes concoctée par neuf des structures adhérentes au réseau.
Une vitrine au rez-de-chaussée se fera miroir de l’exposition présentée et appellera le public à une visite de ce nouvel espace. Astérides, Cellule 516, galerieofmarseille, Galerie Gourvennec Ogor, Galerie Porte Avion, La GAD – Galerie Arnaud Deschin, SAFFIR, galerie nomade, Sextant et plus, OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel.

Galerie du 5ème, Galeries Lafayette St Ferréol 40-48 rue Saint-Ferréol 13001 Marseille Marseille expos


couverture photophoto de marie miniermarie minier photo photo couverture dos

Retrouvez Photo-Photo dans la collection Folio, avec une couverture signée Naji Kamouche. Prix de vente : 6,5 euros. 240 pages.

"Marie Nimier n'est pas du genre à aimer les photos retouchées. Lors d'une séance de prise de vue par Karl Lagerfeld, le grand créateur de la mode lui lance : « Vous avez un sosie ! » (...) Marie Nimier bâtit son récit entre hésitation et jubilation : elle donne à lire l'autoportrait en mouvement d'une femme qui s'expose, pour mieux disparaître dans les blancs d'une enfance blessée. Un petit bijou qui possède l'élégante nonchalance d'une vraie styliste. " Coup de Coeur Poche Marie-Claire / juin 2012 (+ d'info)

Le site de Marie Minier

MERCREDI 20 JUIN DE 18h à 21H à la school gallery I Olivier castaing

invitation rencontre marie minier

Invitation, soirée, rencontre,
Lectures, surprises, impromptus....

avec Marie Minier et Naji Kamouche

Marie Minier a choisi une reproduction de "Caresser l'errance d'un pas oublié" 2005
Une oeuvre de Naji Kamouche, qui figure dans la collection du Frac Alsace
pour illustrer la couverture de son roman Photo Photo

Olivier Castaing vous invite à fêter la rencontre d'un texte et d'une image en présence de Marie et Naji.
Mercredi 20 juin 2012 de 18h à 21h

School Gallery- 81 rue du Temple (sur cour) - 75003 Paris